Nos agents

3 questions à Marion Condette, contrôleur du travail à l'UT DIRECCTE

 
 
Marion Condette ©SICom74

Nous avons rencontré Marion Condette, contrôleur du travail au sein du pôle « Travail » de l'unité territoriale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi) Rhône-Alpes basée à Annecy (Cran-Gevrier).

Quel est votre rôle à l’UT DIRECCTE ?

Je suis contrôleur du travail au sein du pôle « Travail » de l'unité territoriale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) Rhône-Alpes basée à Annecy (Cran-Gevrier), dont la mission est d'assurer le soutien aux entreprises, le respect des réglementations du travail, la loyauté du commerce et de la concurrence.

Comme les 5 autres personnes de mon service, je suis chargée de délivrer le renseignement législatif sur le droit du travail. J'ai également un rôle important de conseil à l'usager (éléments à faire figurer dans des courriers, procédures à suivre...). Comme nous sommes le premier point d'entrée des usagers, il m'arrive aussi de rediriger de ce fait certains usagers vers les services compétents (URSSAF...).

Qui peut faire appel à vous et comment ?

Mon service est directement accessible aux usagers, tous les matins du lundi au vendredi de 08h30 à 11h45 sans rendez-vous, l'après-midi étant consacré à la permanence téléphonique.

Nous accueillons le public, mais nous sommes également saisis par téléphone, ainsi que par courriel.

En fonction des demandes des usagers, je réponds directement lorsque les demandes relèvent du domaine du contrat de travail ou les réoriente vers d'autres services de la DIRECCTE, lorsque les questions concernent davantage l'aspect conflit collectif (hygiène et sécurité...), principalement l'inspection du travail.

Les usagers qui s'adressent à moi sont principalement des salariés, mais également des employeurs. Il arrive parfois que l'un travaille pour l'autre, ce qui n'est pas facile à gérer ! Leurs demandes sont extrêmement variées, ce qui rend le travail passionnant : elles touchent principalement les congés payés, les bulletins de salaire (que les usagers ont souvent du mal à analyser), et les ruptures du contrat de travail (démission, licenciement, rupture conventionnelle).

Parmi les nombreuses demandes que vous recevez, qui fait le plus appel à vous ?

Depuis presque trois ans que j'occupe ce poste, je constate qu'il y a une forte augmentation des demandes émanant des assistantes maternelles, ainsi que des particuliers-employeurs et de leurs employés de maison. Du fait de cet accroissement, lié à une réglementation complexe et peu connue, avec une collègue, nous avons organisé des rencontres avec les relais des assistantes maternelles de manière à informer au maximum et au mieux ces usagers, avant que ne survienne un éventuel conflit.

Marion Condette ©SICom74
 
 

A lire également :