Nos agents

3 questions à Charles-Henri Roulleaux-Dugage

 
 
3 questions à Charles-Henri Roulleaux-Dugage

Directeur départemental des finances publiques

Que recouvre l’activité de la direction départementale des finances publiques ?

La direction départementale des finances publiques en Haute-Savoie représente 1100 agents répartis sur 59 sites, afin d’être au plus près des habitants. Parmi les services de l’Etat, seule la gendarmerie a un maillage administratif aussi important.

Nous sommes très connus pour nos missions fiscales, c’est-à-dire le calcul, le recouvrement et le contrôle de l’impôt. En Haute-Savoie, mes services collectent 1 milliard d’euros d’impôt sur le revenu auprès des particuliers, et à peu près le même montant de TVA. Pour ce qui est des entreprises, nous recouvrons 365 millions d’euros d’impôt sur les sociétés ainsi que la cotisation foncière des entreprises (remplaçante de la taxe professionnelle). Nous avons également la charge d’encaisser les impôts perçus pour le compte des collectivités : 400 millions d’euros de taxe sur le foncier bâti et 340 millions d’euros de taxe d’habitation.

D'autres missions de la direction départementale des finances publiques en direction des collectivités locales sont en revanche moins connues : nous tenons les comptes de toutes les collectivités du département (communes, communautés de communes, conseil départemental...) et nous réalisons la totalité de leurs opérations de dépenses et de recettes. Mes services tiennent également les comptes de l’Etat dans le département.

Le dernier volet de notre action est économique puisque nous sommes les garants de la mise en œuvre des dispositifs fiscaux de l’Etat comme le crédit impôt compétitivité emploi (CICE) qui a permis à 14 154 entreprises de Haute-Savoie de bénéficier de 108,3 millions d’euros. Lorsque certaines entreprises rencontrent des difficultés conjoncturelles, on peut également leur octroyer des délais de paiement de leur dette fiscale ou de leurs cotisations sociales.

Vous avez exercé les mêmes fonctions en Mayenne et dans la Sarthe, quelles sont les spécificités de la Haute-Savoie ?

 En Haute-Savoie, la charge d’activité est importante pour plusieurs raisons :

  • 58 % de la population est imposable (la moyenne nationale est à 50%)
  • le nombre de redevables suit la forte croissance de la population (+10 000 habitants par an)
  • les collectivités sont prospères et investissent beaucoup
  • l’économie est dynamique, notamment dans l’industrie et le décolletage

Je dois donc répondre au défi de la nécessaire réduction des dépenses publiques, sans diminution de notre activité, et en continuant à rendre un service de qualité. A titre d’exemple, lors de la campagne 2015 de déclaration des impôts, mes services ont reçu 80 000 personnes en deux mois.

Qu’est-ce qui a guidé votre parcours professionnel ?

Diplômé de sciences po Paris et de l’ENAécole nationale d'administration, j’ai une véritable vocation pour la fonction publique d’Etat qui offre une carrière diversifiée, au cœur de l’action et avec une véritable utilité sociale. J’ai occupé des postes dans des ministères, en tant que sous-préfet puis préfet, et enfin dans les finances publiques. J’ai toujours éprouvé un intérêt particulier pour l’adaptation d’un mode d’organisation aux contraintes géographiques et sociologiques d’un territoire (montagneux par exemple, comme la Haute-Savoie). Je suis fier et honoré de faire partie, depuis le 14 juillet 2015, des rares directeurs départementaux des finances publiques qui se sont vus attribuer, en vertu de leur engagement envers l’Etat, le titre d’officier de la Légion d’Honneur.

 
 

A lire également :