Nos agents

3 questions à Ariane STEPHAN, responsable de la cellule prévention des risques à la DDT

 
 
A.Stéphan©DDT74

Avalanches, inondations, séismes... Aujourd’hui, la question n’est pas de savoir si l’on doit redouter de nouveaux évènements naturels en France et particulièrement en Haute-Savoie, mais plutôt comment en réduire les conséquences.

Quelle est l'activité de la cellule prévention des risques ?

La cellule prévention des risques de la direction départementale des territoires intervient dans les domaines de la prévention des risques technologiques et naturels.
Notre mission compte plusieurs volets : de l'élaboration/révision des plans de préventions des risques naturels à l'instruction des demandes de subvention au titre du fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM), en passant par la formulation d'avis dans le cadre de l'instruction d'autorisations d'occuper le sol (permis de construire...) ou de dossiers d'aménagement... Par ailleurs, un important programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) pour se prémunir contre le risque de crue dans la vallée de l'Arve est en cours. Ce plan est un travail collaboratif, tant financier que technique, entre le SM3A, porteur du projet, et les services de l'État (DREAL et DDT).

Pour une mise en œuvre d'une politique unique de prévention des risques naturel sur le département de la Haute-Savoie, nous travaillons en étroite collaboration avec le service interministériel de défense et de protection civile (SIDPC) de la préfecture.

De plus, mon équipe, composée de 6 personnes, est également disponible pour accompagner les communes mais aussi les particuliers dans leurs réflexions d'avant-projet afin que les aménagements futurs intègrent correctement la prise en compte des risques naturels.

Quels sont les phénomènes naturels observés en Haute-Savoie ?

La Haute-Savoie, territoire de montagne, est soumise à des phénomènes très variés :

  • inondation de plaine, relativement rare dans notre département,
  • crues torrentielles : il s'agit de débordements de cours d'eau associés le plus souvent à du charriage de matériaux, et pouvant être à l'origine d'engravement ou d'érosion de berges conséquents. Ce phénomène est observé sur une grande partie du territoire départemental.
  • laves torrentielles : ce phénomène torrentiel est particulier, avec un pourcentage de matériaux solides charriés par le torrent pouvant atteindre 50 %. L'écoulement se comporte alors comme un fluide visqueux très dense, d'où le nom de lave. Les laves torrentielles sont caractéristiques de bassins versants disposant en grande partie de matériaux mobilisables.
  • mouvements de terrain : glissements de terrain et chutes de blocs : présents sur une majeure partie du territoire. Il s'agit d'un déplacement plus ou moins brutal du sol. Ces phénomènes sont fonction de la géologie, de la pente, des circulations d'eau.
  • avalanches : elles correspondent à un déplacement rapide d'une masse de neige sur une pente, provoquée par une rupture du manteau neigeux. Les caractéristiques de ce phénomène sont liées à la neige, la pente et la vitesse de déplacement. Les avalanches peuvent être coulantes (ou denses), en aérosol (on parle souvent de souffle), ou bien mixte.

Qu'entend-on par prévention des risques naturels ?

Comme évoqué, la prévention des risques naturels a pour objectif de veiller à l'adaptation de l'aménagement du territoire au regard des phénomènes naturels pouvant se produire sur le territoire.

Pour cela, l'État élabore des plans de prévention des risques (PPR). La vocation première de ce document est de protéger les vies humaines et les biens exposés aux risques majeurs. Il réglemente l'utilisation des sols en fonction des risques naturels auxquels ils sont soumis. Il impose des prescriptions aux constructions nouvelles, interdit la construction dans certains cas, et prescrit des mesures destinés à diminuer la vulnérabilité des constructions existantes. Le PPR constitue une servitude d'utilité publique qui s'impose au plan local d'urbanisme (PLU). Il est réalisé en concertation avec la commune et la population.

Au 1er janvier 2013, la Haute-Savoie est couverte par 143 plans de prévention des risques naturels et 1 plan de prévention des risques technologiques approuvés.

Notre action concours à l'amélioration de la culture du risque pour chacun.

Vous désirez consulter les données de votre commune  : www.haute-savoie.gouv.fr

 
 

A lire également :