Lancement de l’appel à projet "sécurité routière" (PDASR 2017)

 
Crash test © DDT

Afin d’élaborer le plan départemental des actions de sécurité routière (PDASRplan départemental d'action de sécurité routière) pour notre département, vous pouvez, dès à présent, nous communiquer vos projets d’actions de prévention et de sensibilisation à la sécurité routière que vous envisagez de mener en 2017, que vous sollicitiez - ou non - une aide financière ou matérielle de l’Etat.

1. Actions prioritaires susceptibles de recevoir un soutien financier de l’État

Le plan biennal pour la sécurité routière en Haute-Savoie 2016-2017 fixe 6 enjeux pour réduire l’accidentalité et lutter contre l’insécurité routière, que ce soit en agissant sur les principales causes d’accidents mais aussi sur leurs principales victimes, à savoir :

  1. la vitesse, 1ère cause de mortalité routière;
  2. les conduites sous emprise : alcool, stupéfiants, médicaments,
  3. les jeunes : les 18-24 ans représentent 37% des victimes (blessées et tuées) alors qu’ils ne représentent que 8% de la population du département;
  4. les deux-roues motorisés : ils représentent 3% du trafic mais 36% des accidents;
  5. la sécurité routière en entreprise : En France 20% des accidents mortels au travail sont des accidents routiers;
  6. les seniors : 46% des piétons tués en Haute-Savoie sont des personnes de plus de 65 ans alors qu’ils ne représentent que 20% de la population.

Tous les projets relatifs à ces enjeux sont susceptibles de bénéficier d’une subvention du titre du plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR).

2. Dépôt des demandes de subventions

Vos demandes devront nous parvenir avant le vendredi 24 février 2017 à partir du formulaire en ligne.

L'ensemble des propositions sera examiné par le pôle de compétence "sécurité routière" courant mars en vue d'établir, sur la base des crédits prévisionnels, le plan départemental d'actions de sécurité routière (PDASR) 2017.

Seules les dépenses directement liées au volet sécurité routière seront prises en considération. Les frais d’hébergement, de restauration, de réception et les coûts salariaux du porteur de projet et/ou des bénéficiaires ne sont pas éligibles.

Aucune garantie ne peut être apportée sur le niveau de financement de l’Etat, ce montant étant défini en fonction du budget disponible, de la pertinence de l’action et de son impact.

Une réponse par courrier sera envoyée à chaque porteur de projet pour l’informer de la suite donner à sa demande avant le 30 avril 2017, qu’elle soit retenue ou non.

Lancement de l’appel à projet "sécurité routière" (PDASR 2017)