L’accidentalité routière au 31 octobre 2016 : déjà 38 tués en Haute-Savoie

 
 
L’accidentalité routière au 31 octobre 2016 : déjà 38 tués en Haute-Savoie

Lundi 7 novembre, Hervé Gerin, directeur de cabinet, a présenté les chiffres de l’accidentalité au 31 octobre 2016.

Consultez le baromètre de octobre 2016

Au niveau national, au 31 octobre 2016, selon l’ONISRobservatoire national interministériel de la sécurité routière (observatoire national interministériel de la sécurité routière) 316 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en octobre 2016, contre 378 en octobre 2015, soit une baisse de 16,4% et 62 vies épargnées. Les accidents corporels sont en hausse de 7% (5 440 en octobre 2016 contre 5 085 en octobre 2015, soit 355 accidents supplémentaires). Le nombre de personnes blessées sur les routes augmente de 9,6% (6 886 personnes le mois dernier contre 6 285 en octobre 2015, soit 601 personnes blessées en plus).

En Haute-Savoie, au 31 octobre 2016, le bilan provisoire est le suivant :

  •  hausse de la mortalité : 38 tués contre 32 à la même période de 2015 (+19 %)
  •  baisse des accidents corporels : -2,2 %
  •  baisse des blessés : -1,7 %
  •  baisse des blessés hospitalisés : -4,4 %
tab accidentologie octobre 2016

Les faits marquants

  •  L’été, encore un fois, a été particulièrement meurtrier. Entre le 10 juin et le 30 août 2016, 15 tués dont 10 uniquement en juillet. (Pour mémoire, entre le 20 juin et le 30 août 2015, il y a eu 16 tués soit presque de la moitié des tués de l’année 2015).
  •  Près de 60 % des accidents corporels impliquent des usagers vulnérables (moto, cyclo, vélo et piéton).
  •  Le nombre de piétons tués a doublé ( 6 en 2016, 3 en 2015).

Les causes : les comportements des conducteurs ne changent pas !

  •  Les conduites à risque sont les principales causes d'accidents mortels : 56 % sont dus à la vitesse 32 % sous conduite sous emprise (alcool – stupéfiants).

 Chaque jour, en Haute-Savoie, ont été contrôlées :

  •  plus de 11 personnes utilisant leur téléphone lors de la conduite de leur véhicule,
  •  plus de 9 personnes sous l’emprise de l’alcool,
  •  plus de 2 personnes sous l’emprise de stupéfiants

 Plus du double d’infractions au droit des radars fixes dans notre département, radars dont la localisation est connue

Les acteurs luttant contre l'insécurité routière mobilisés

  •  avec les associations impliquées dans la lutte contre l’insécurité routière (28/10/2016)
  •  avec les collectivités territoriales autour de 4 thèmes :  
    • leur gestion des voiries,
    • leur rôle d’entrepreneur auprès de leurs services techniques,
    • en tant qu’acteurs contre la lutte des conduites sous emprises
    • et en tant que vecteur de communication auprès de leurs administrés.
  •  avec les gestionnaires des établissements de nuit (15/11/2016)  
    • nouvelles normes des éthylotests
    • règles de bonnes pratiques
  •  avec les entreprises  
    • plus de 21 grandes entreprises se sont engagées pour la sécurité routière 7 thématiques dont la limitation des conversations téléphoniques, la sobriété au volant et le port de ceinture de sécurité.

L'hiver est là !

L'actu nationale

Nouvelle campagne nationale pour lutter contre la conduite sous stupéfiant

En France, 1 personne sur 4 sont tuées dans un accident impliquant un conducteur ayant consommé des stupéfiants .sur la route (790 personnes). Parmi les 18-24 ans, 1 conducteur sur 4 est contrôlé positif aux stupéfiants lors d'un accident mortel.

En Haute-Savoie : Chaque jour, plus de 2 personnes contrôlées positives aux stupéfiants.

Au 30 septembre 2016 : 257 rétentions de permis (200 en 2015) et 244 suspensions (184 en 2015) pour l’usage de stupéfiants.

Nouvelle réglementation pour les usagers de deux roues motorisés

A partir du 20 novembre 2016, tous les usagers de deux roues motorisés devront porter des gants certifiés CE :

  •  obligatoires à moto, en scooter, en cyclo, en tricycles et quadricycles à moteurs,
  •  le conducteur et le passager encourent une amende de 3ème classe : 68 euros et 1 point sur le permis de conduire du conducteur.

Consultez l'ensemble du dossier de presse