Bilan 2016 de la sécurité routière en Haute-Savoie

 
 
Bilan 2016 de la sécurité routière en Haute-Savoie

Consultez le baromètre de décembre 2016 ainsi que ceux des mois précédents.

Tendances

Par rapport à l’année 2015, on constate :

  • une diminution du nombre d’accidents  
  • une diminution du nombre de blessés graves  
  • une augmentation du nombre de blessés non hospitalisés  
  • une augmentation de la mortalité : 8 tués de plus qu’en 2015  

Ces tendances se retrouvent au niveau national, qui enregistre également une hausse de 0,2 % de la mortalité routière.

Chiffres clés

  2016 2015 Moyenne 2011-2015 Variation 2016 / Moyenne 2011-2015
Tués 45 37 42 +6%
Accidents corporels 370 374 394 - 6%
Blessés hospitalisés 322 330 342 - 6%
Blessés non hospitalisés 175 161 175 0%
Gravité (tués/100 accidents) 12.2 9.9    

Les impliqués dans les accidents

Au niveau national, les chiffres montrent une hausse sensible de la mortalité des cyclistes et des piétons.

En Haute-Savoie, c’est une tendance qui se confirme également, puisque sur les 45 victimes que compte le département, un peu plus de la moitié (23, soit 58%) sont des personnes vulnérables : 11 motards, 2 cyclomotoristes, 2 cyclistes et 7 piétons.

Concernant les motards, dont le nombre de tués passe de 9 en 2015 à 11 en 2016, ils sont impliqués dans un quart des accidents. Dans le cas d’accidents impliquant une moto et un autre véhicule, leur responsabilité est de seulement 40%. Cette responsabilité passe à près de 65 % dans le cas des accidents mortels, dont la première cause est la vitesse excessive, avant le respect des priorités, puis les dépassements dangereux.

Les causes des accidents

Les principales causes restent les mêmes que les années précédentes :

  • vitesse excessive  
  • consommation d’alcool et/ou de stupéfiants  

Ainsi, sur les 370 accidents survenus depuis le début de l’année :

  • 150 sont dus à une vitesse excessive ou inadaptée (41%)
  • 98 pour non-respect des règles (27%)
  • 85 sont dus à la prise d’alcool ou de stupéfiant (23%)

Les contrôles en 2016

Radars vitesses automatiques (fixes, embarqués, mobiles, autonomes)
  • 580 000 infractions détectées, soit une augmentation de 72% par rapport à 2015 
  • 42% des infractions constatées concernent des véhicules étrangers
Radars feux rouges
  • 6812 infractions constatées
  • dont 852 véhicules étrangers (immatriculés hors France)
  • radar détectant le plus d’infractions : Annecy / Boulevard de la Rocade : 2310 infractions
  • radar détectant le moins d’infractions : Thonon / Avenue Jules Ferry : 379 infractions
Alcool
  • 89 000 contrôles d’alcoolémie effectués (100 000 en 2015)
  • 3,9% de dépistages positifs
Stupéfiants :
  • 1639 contrôles effectués (1200 en 2015)
  • 60% de contrôles positifs (85% de contrôles positifs en 2015)
image dicom redim

Les actions de prévention

En 2016, ce sont 99 actions de lutte pour la sécurité routière qui ont été mises en place avec le concours des collectivités territoriales, communes, associations, établissements scolaires… pour un montant de 38 000 euros investis.

Deux actions spécifiques à l’année 2016 sont à retenir :

  • un partenariat avec la direction départementale des services de l’Education Nationale dans le cadre du projet "La sécurité routière à l’école maternelle, à l’école et au collège" 
  • le dispositif "la route se partage" dans le cadre de l’organisation des trois étapes du Tour de France en juillet 2016