L'offre aux usagers

 

Transport collectif

Les transports routiers collectifs interurbains

Le transport collectif interurbain relève de la compétence de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Aujourd'hui, ce réseau dessert environ 70% des communes de la Haute-Savoie. L'offre actuelle, aux risques et périls des exploitants, présente des faiblesses relatives au cadencement, aux correspondances et aux plages de fonctionnement. A cela s'ajoute un éparpillement de l'habitat haut-savoyard (péri-urbanisation, mitage) qui rend difficile son développement. L'offre est en général définie en fonction des besoins de transports scolaires et, de fait, globalement peu adaptée pour un usage régulier (notamment pour les trajets domicile travail). Elle n'est pas non plus concurrentielle par rapport à la voiture individuelle. C'est pourquoi, le réseau interurbain est en majorité utilisé par les scolaires et les personnes âgées, clientèle captive de ce mode de transport.

Les transports routiers collectifs urbains

Les collectivités territoriales qui souhaitent renforcer l'offre de transport collectif sur leur territoire ont la possibilité de se constituer en autorité organisatrice de la mobilité (AOM) et de décider de la création de lignes de transport en commun, du mode d'exploitation de ces services et de la politique tarifaire.

En Haute-Savoie, il existe 9 autorités organisatrices de la mobilité :  

  1. Annecy : www.grandannecy.fr
  2. Annemasse : www.annemasse-agglo.fr
  3. Thonon-les-bains :  www.leman-but.fr
  4. Chamonix : www.cc-valleedechamonixmontblanc.fr
  5. Cluses : www.2ccam.fr
  6. Saint-Julien-en-Genevois : www.cc-genevois.fr
  7. Syndicat mixte des 4 communautés de communes : www.proximiti.fr
  8. Rumilly : www.cc-canton-rumilly.fr
  9. Évian-les-Bains : www.pays-evian.fr
Le cas particulier des transports de montagne

Durant les saisons hivernales et estivales, de nombreuses stations de sports d'hiver haut-savoyardes mettent en place des services spécifiques de transport. On distingue deux sortes de navettes :

  • Celles de type urbaines (ski-bus) qui en général relient le centre du village et les différents hameaux de la station aux remontées mécaniques. Elles sont organisées et financées par les communes, qui ont préalablement signé avec le conseil départemental une convention les autorisant à organiser le transport de voyageur sur leur territoire (exemple : La Clusaz, Saint-Gervais, Les Gets...). Elles sont la plupart du temps gratuites pour les résidents, les titulaires de la carte d'hôtes et les détenteurs de forfaits de ski.
  • Celles de type interurbaines (navettes interstations) qui effectuent un service entre plusieurs communes. Elles correspondent à des renforcements ponctuels de lignes régulières de la région Auvergne-Rhône-Alpes (exemple : Balad'Aulps Bus, Colom'Bus et Mobilalp Glières).

Transport ferré

Le réseau ferroviaire haut-savoyard est constitué de 3 lignes principales :

  • Bellegarde - Annemasse - Thonon - Evian (et autrefois Saint-Gingolph)
  • Aix-les-Bains - Annecy - La Roche sur Foron - Annemasse, puis Genève-Cornavin fin 2019
  • La Roche sur Foron - Cluses - Saint-Gervais le Fayet, prolongée en voie métrique vers Chamonix, Vallorcine et le Chatelard (Suisse)

Il est à voie unique, les capacités du réseau sont donc limitées et parfois atteintes, comme entre Annecy et Aix-les-Bains ou Annemasse et Evian. Les liaisons nord-sud sont pénalisées par les caractéristiques géométriques de la ligne entre Annecy et La Roche-sur-Foron et le rebroussement de La Roche-sur-Foron, qui allonge les temps de parcours. La desserte ferroviaire de la Haute-Savoie est insuffisante, tant en terme de fréquence que de temps de parcours, et ne peut permettre un développement de l'usage du train par rapport à la route. Les liaisons entre des pôles proches (Annemasse-Evian, Annecy-Rumilly...) sont relativement satisfaisantes mais ce n'est plus le cas dès lors que les distances augmentent. Il faut citer en particulier le manque de liaisons performantes entre le sud et le nord du département. Aujourd'hui, une partie non négligeable des liaisons entre Annemasse-Chablais et Chambéry est déjà assurée par Bellegarde-Culoz et non via La Roche-sur-Foron.

Transport aérien

La desserte de la Haute-Savoie s'effectue par les aéroports de Genève-Cointrin et de Lyon Saint-Exupéry. L'offre est complétée par 4 aérodromes : Annecy, Megève, Annemasse et Sallanches-Mont-Blanc.

Transport lacustre

Sur le lac Léman, les transports publics réguliers desservant la Haute-Savoie sont assurés par la société suisse CGN, sauf exceptions limitées à des services saisonniers et touristiques. 3 lignes à fréquences élevées permettent de rejoindre les deux rives du lac Léman : www.cgn.ch

Transport individuel

Transport routier individuel

Tous les pôles importants du département sont desservis par les réseaux autoroutier ou structurant départemental. Malgré le tunnel du Mont-Blanc, ce réseau autoroutier n’est pas identifié comme devant être affecté en priorité au trafic de transit et peut donc participer à la desserte locale et au délestage du réseau non autoroutier parallèle. C’est ainsi que certaines sections sont localement gratuites (Saint-Julien-en-Genevois - Annemasse sur A40 et La Roche-sur-Foron-Scientrier sur l’A41) et que divers projets d’échangeurs ont été réalisés (complément des ½ échangeurs de Bonneville-est, Sallanches, Passy sur l’A40 et échangeur Seynod-sud sur l’A41).
Le réseau non autoroutier est soit à vocation de desserte locale car doublé par des autoroutes ou desservant des pôles secondaires, soit structurant car assurant des fonctions grandes distances ou desservant les pôles les plus importants. Celui-ci se compose des voiries desservant le Chablais (RD1005, RD1206 Annemasse-Douvaine, RD903 Findrol-Chasseurs et RD903 Machilly-Thonon) et de la RD1508 entre Eloise et Faverges qui assure la desserte du bassin annécien et du sud du département depuis le nord et Paris.

Mode doux

Le département de la Haute-Savoie est concerné par plusieurs types d’itinéraires cyclables :

  • la véloroute-voie verte d’Annecy à Val-de-Chaise constituant la promenade cyclable du lac d’Annecy
  • les 101 itinéraires balisés de cyclotourisme, gérés par le conseil départemental
  • les aménagements réalisés souvent en sites propres par les collectivités (par exemple le réseau cyclable du Grand Annecy Agglomération, la voie rustique du SM3Asyndicat mixte d'aménagement de l'Arve et de ses abords).

Le conseil départemental a établi un schéma départemental vélo voies vertes du réseau cyclable structurant. En milieu urbain, le réseau le plus significatif est celui du Grand Annecy. Des investissements continus ont notamment été réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du PDU. En savoir plus sur www.grandannecy.fr
Dans les autres agglomérations, les aménagements existants sont plus ou moins ponctuels et ne peuvent être considérés comme un réseau. L’élaboration de PDUplan de déplacement urbain, PLUi et SCOTschéma de cohérence territorial peut être l’occasion de prévoir et développer ces aménagements correspondant à une réelle attente des usagers.

Transport tous modes : intermodalité

L'intermodalité désigne l'utilisation de plusieurs modes de transport au cours d'un même déplacement. Elle vise généralement à réduire l'usage de la voiture particulière et les nuisances qu'elle génère au profit d'un usage combiné de différents modes moins polluants comme les transports collectifs ou les vélos. Ainsi, l'intermodalité peut concerner les transferts :

  • VP / TC, grâce à la création de parkings relais
  • VP / ferroviaire,  grâce à la création de parkings en gare ou à proximité de celle-ci
  • TC / TC, en gare routière où l'on retrouve les liaisons entre transports urbains et interurbains
  • TC / vélos, grâce à la création de vélostations (service de location de vélo) et de B + R (parc gardé de vélos)

Il existe des outils pour faciliter l'utilisation de ces modes alternatifs à la voiture.

La centrale de mobilité permet de fournir de l'information à l'usager et de prendre des réservations. En Haute-Savoie, une centrale de mobilité existe qui couvre l'ensemble du département : www.mobicime.hautesavoie.fr . De plus, une centrale suisse couvre les réseaux de transports collectifs urbains d'Annemasse et de Saint-Julien-en-Genevois : www.unireso.ch

La SIBRA et le Grand Annecy ont également développé une application mobilité intégrant l'ensemble des moyens de transport : appli "mobilités" SIBRA

La tarification combinée est un moyen de permettre un report modal facilité pour l’usager et d’harmoniser la lecture de l’offre proposée. La mise en place d'un billet unique permettant  d’utiliser les différents réseaux de transport est une solution intéressante de développement de l'intermodalité. Quelques exemples existent en Haute-Savoie :

  • Depuis décembre 2011, les voyageurs empruntant régulièrement les lignes du réseau annécien, genevois et/ou départemental peuvent bénéficier d’un abonnement mensuel "combiné" à tarif réduit permettant d'emprunter le réseau SIBRA, la ligne T72 et UNIRESO (tout Genève).
  • Avec la Suisse (UNIRESO),  les trains, bus, trams et bateaux (mouettes genevoises) de la région franco-valdo-genevoise (canton de Genève et région transfrontalière voisine - Vaud et France), sont réunis dans un système tarifaire unifié appelé Unireso. Ainsi, avec un seul titre de transport, il est possible de voyager en totale liberté et en toute simplicité sur les différents réseaux de transports de cette région.

Contact DDT

Service prospective et transition énergétique (SePTE)

04 50 33 79 81