Sports nature

 
canoe © Sylvain Poujois

Le sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992 pose en ces termes le concept du développement durable : "Répondre aux préoccupations actuelles sans compromettre les besoins des générations futures".

Un outil d'éducation au développement durable

Les sports de nature doivent s'inscrire au cœur de la démarche du développement durable, en générant une activité alliant harmonieusement pratique sportive, découverte touristique (historique, culturelle, économique…), apprentissage de la citoyenneté par la sensibilisation au respect et à la préservation de l'environnement.

escalade © sylvain poujois

Le législateur, par la loi 84-610 du 16 juillet 1984 modifiée relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives dite "loi sur le sport", désigne sous le terme de "sports de nature", les pratiques sportives s'exerçant en milieu naturel, agricole et forestier – terrestre, souterrain, aquatique ou aérien – aménagé ou non (exemples : voile, canoë kayak, équitation, VTTvélo tout terrain, randonnée, char à voile, spéléologie, escalade…).

Il s'agit donc pour le ministère des sports de participer à la structuration de la filière nouvelle du tourisme et des loisirs sportifs de nature en combinant les approches touristiques, environnementales, sportives et de loisirs, qui prennent en compte les diverses préoccupations liées aux territoires et la place des populations locales dans la construction d'une offre touristique durable.

Cette structuration repose en particulier sur des actions telles que les suivantes, menées dans le cadre d'une coopération interministérielle :

  • La diffusion du guide de savoir-faire du tourisme et des loisirs sportifs de nature dont la maîtrise d'ouvrage a été confiée à l'agence française de l'ingénierie touristique. L'AFIT dispose du statut de groupement d'intérêt public (GIP) sous tutelle du ministère du tourisme. Les interventions de l'AFIT sont très variées : veille, études spécifiques, publications (panorama de l'offre et guide de savoir-faire), assistance à maîtrise d'ouvrage sur des projets de tous types. Ses champs d'intervention sont nombreux.
  • La mise en place d'un travail sur l'évaluation de l'impact économique des sports de nature et sur la place des équipements artificiels dans l'offre de tourisme et de loisirs sportifs de nature ;
  • La valorisation d'un tourisme sportif en lien avec le développement durable au sein des territoires par la mise en place d'instances de concertation départementales regroupant tous les acteurs concernés par les sports de nature dans le cadre de la commission des espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature (CDESI) et par la réalisation de plans de gestion concertée de ces usages au sein des espaces naturels (PDESI).

Le pôle de ressources national sports de nature

Pour renforcer les compétences de ses agents (information, formation, conseil, expertise et évaluation) et afin de partager les connaissances, le ministère chargé des sports a créé un pôle ressources national sports de nature (PRNSN) au sein du centre d'éducation populaire et de sport (CREPSCentre régional d'éducation physique et sportive) sud-est sur le site de Vallon Pont d'Arc en Ardèche.

Sa vocation prioritaire est de diffuser des savoir-faire et de valoriser les bonnes pratiques et les actions innovantes. Le PRNSN est un outil de mise en relation, de conseil et d'expertise à la disposition des agents du ministère des sports et de l'ensemble des acteurs locaux du sport.

Voir également

Contact DDCS

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS)

Bruno VIARD
04 50 88 42 56
bruno.viard@haute-savoie.gouv.fr