Actualités 2017

Sophie Cluzel visite un centre de vacances qui accueille des handicapés

 
 
Sophie Cluzel rencontre un groupe d'adolescents en vacances

Sophie Cluzel rencontre un groupe d'adolescents en vacances

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées s'est rendue à Talloires-Montmin au centre des Alérions.

Ce centre de vacances accueille depuis plusieurs années des dizaines de personnes en situation de handicap ainsi que des personnes valides (familles, sportifs..). La ministre a souligné l'importance de l'accès aux loisirs pour les personnes souffrant de handicap qui permet aux aidants d'avoir une période de répit. Elle a rencontré des groupes d'adolescents et d'adultes visiblement enchantés par leur séjour et a salué un bel exemple de "bien vivre ensemble dans la mixité".

La Haute-Savoie, en raison de son attractivité touristique, accueille, chaque année environ, 180 séjours vacances adaptés organisés pour 2 500 adultes handicapés.
 La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a introduit des dispositions en matière de séjours de vacances pour adultes handicapés afin de garantir la qualité et la sécurité des prestations offertes lors de ces séjours.

Sont définies, comme "Vacances Organisées Adaptées", les activités de vacances avec hébergement d’une durée supérieure à 5 jours destinées spécifiquement à des groupes constitués de plus de trois personnes handicapées majeures. Des organismes associatifs, des sociétés privées ou encore des personnes physiques peuvent ainsi être concernés par ce dispositif.

Les organismes doivent respecter deux conditions :

- détenir un agrément «Vacances adaptées organisées » délivré par le préfet de région

- déclarer les séjours de vacances qu'ils organisent auprès de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCSdirection départementale de la cohésion sociale) du département

Les organismes doivent signaler à la DDCSdirection départementale de la cohésion sociale tout incident intervenu lors du séjour. Sur la base des déclarations ou de signalements, elle diligentera des contrôles pour vérifier les conditions d'accueil, l'organisation et le fonctionnement de ceux-ci.

L'expertise de la DDCSdirection départementale de la cohésion sociale en matière d'activités physiques et sportives permet aussi de vérifier le respect des prescriptions des activités proposées lors des séjours. La direction départementale de la protection des population (DDPPDirection départementale de la protection des populations) peut être sollicitée s'il apparaît une différence entre la brochure du séjour et les prestations réellement offertes.

 Une vingtaine de contrôles sont effectués chaque année par la DDCSdirection départementale de la cohésion sociale.