Actualités 2017

Décès de Jeanne Brousse, grande figure de la Résistance haut-savoyarde

 
 
Jeanne Brousse le 18 avril 2014

Jeanne Brousse le 18 avril 2014

Jeanne Brousse a été une fonctionnaire de la préfecture de la Haute-Savoie et une importante figure de la Résistance dans le département. Elle s’est éteinte vendredi 20 octobre à l’âge de 96 ans. Le préfet de la Haute-Savoie, Pierre Lambert, rend hommage à sa mémoire et à son action qui lui a valu le titre de « Juste parmi les nations ».

Née en 1921 en Savoie, elle devient employée à la préfecture de Haute-Savoie en 1939. Deux ans plus tard, âgée de 21 ans, elle entre dans la résistance et vient en aide à plusieurs familles juives.

À partir des années 1970, Jeanne Brousse joue un rôle très actif dans le milieu associatif. Elle multiplie les rencontres et les témoignages dans les établissements scolaires du département en s’investissant dans le devoir de mémoire. Elle est membre du jury du concours départemental sur la résistance et la déportation et devient en 1981 l’une des membres fondatrices de la section française de l’association « Les justes des nations ». Elle assure pendant plusieurs années la vice-présidence du comité français de Yad Vashem.

Jeanne Brousse a été notamment secrétaire de l'amicale départementale des anciens de l'armée secrète et secrétaire de l'union départementale des combattants volontaires de la résistance.

 Son nom est inscrit sur le mur des Justes, inaugurée en 2006, au mémorial de la Shoah à Paris. En 2005, elle reçoit la Légion d’honneur.

 Le 18 avril 2014, le nouveau bâtiment de la préfecture de la Haute-Savoie du service de l’immigration et de l’intégration est inauguré et baptisé à son nom.

Jeanne Brousse inaugure le nouveau bâtiment à son nom à la préfecture

Inauguration du bâtiment Jeanne Brousse à la préfecture