Actualités 2017

25 novembre : journée mondiale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes

 
 
www.stop-violences-femmes.gouv.fr

Le 25 novembre est la journée mondiale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes. Retrouvez toutes les actions organisées autour de cette journée en Haute-Savoie.

L'assemblée générale des nations unies, préoccupée par la violence à l'égard des femmes comme obstacle majeur à l'égalité, au développement et à la paix, a proclamé le 25 novembre "journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes".

Plusieurs manifestations sont organisées par la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité en Haute-Savoie autour de cet événement :

Pour les professionnels

20 novembre à Rumilly : théâtre / débat "Les Petites Infamies"

L’entreprise TEFAL SAS du groupe SEB, implantée à Rumilly, a invité, le 20 novembre, certains de ses collaborateurs et leurs représentants du personnel, ainsi que des représentants du MEDEF et des Directeurs des Ressources Humaines des entreprises du bassin d’emploi à un spectacle de la compagnie grenobloise du Théâtre du Réel « les petites infamies ».

Un spectacle exigeant autour du thème des violences à l’égard des femmes qui a engagé les spectateurs à réagir et à échanger avec les acteurs. Des sets de table aux visuels percutants ont été distribués au restaurant de l’entreprise. Un quizz et des flyers rappelant la loi et les coordonnées locales ont été remis aux salariés. Des spots de différentes campagnes ministérielles et un powerpoint explicatif ont été diffusés sur le site intranet de l’entreprise et sur les écrans des salles de pause.

L’événement a été soutenu par l’Etat, notamment la délégation aux droits des femmes et à l’égalité de la DDCS (direction départementale de la cohésion sociale). Il est co-organisé par l’association Espace Femmes, référente en Haute-Savoie en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, la DDDFE et l’entreprise TEFAL SAS.

L’entreprise TEFAL SAS n’en est pas à sa première action sur le sujet : en juin dernier, toujours à l’initiative de Laurent CANAGUIER, DRH de la Société et de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité, une sensibilisation a été organisée par Espace femmes à destination de l’équipe RH et des personnels médico-sociaux dans l’entreprise.

Par ailleurs, l’entreprise TEFAL SAS qui compte 1800 salarié.es dont 34% de femmes et 66% d’hommes, est engagée depuis plus de 10 ans sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Deux accords professionnels ont été signés avec les organisations syndicales en 2012 et 2016. 2018 sera consacrée à une action de co développement pour lutter contre ce que Laurent CANAGUIER appelle « le plancher collant » et « le plafond de verre » qui est une forme d’auto censure des femmes à leur promotion interne vers des fonctions de management ou des fonctions techniques.

21 novembre à Saint-Julien-en-Genevois : formation "lutte contre les violences faites aux femmes" en direction des forces de l’ordre organisée en partenariat avec le conseil départemental :

2 autres journées de formation sont organisées sur la même thématique le 11 octobre à Bonneville et le 6 décembre à Annecy pour environ 70 professionnels. Chaque année, ces formations s’adressent prioritairement à des personnes nouvellement nommées sur le territoire.

  • Objectifs : améliorer l’accueil des femmes victimes de violences conjugales et développer le travail en réseau entre les forces de l’ordre et les travailleurs sociaux. Lors de ces formations sont présentés : le processus des violences conjugales, soit la roue du pouvoir / le cycle de la violence / ses caractéristiques pénales, clés de décryptage du sujet ainsi que les outils pour articuler les procédures judiciaires et l’accompagnement psycho-social. Des animations autour d’ateliers permettent la mise en application d’exemples d’actions et l’échange de bonnes pratiques. Le retour toujours très positif des participants sur leur pratique confirme l’utilité et l’efficacité d’une telle formation.
  • Financement : ces formations sont financées et mises en place dans le cadre du plan départemental de prévention de la délinquance (PDPDplan départemental de prévention de la délinquance) et du 5ème plan triennal interministériel des violences faites aux femmes 2017-2019. Elles se déroulent chaque automne, depuis 8 ans, dans les compagnies de Bonneville-Chamonix, Thonon-les-bains, Saint-Julien-en-Genevois et Annecy et réunissent les gendarmes, la police, des magistrats volontaires et quelques travailleurs sociaux. Espace Femmes Geneviève D, l’association référente en matière de violences faites aux femmes en Haute-Savoie en assure l’animation en collaboration avec le conseil départemental.
  • Partenaires : délégation aux droits des femmes et à l’égalité de la DDCSdirection départementale de la cohésion sociale de Haute-Savoie / conseil départemental / gendarmerie / police / association espace femmes Geneviève

22 novembre en préfecture à Annecy : sous la présidence du préfet Pierre LAMBERT, installation de la nouvelle commission départementale de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des humains aux fins d’exploitation sexuelle puis sensibilisation des membres de la commission

Cette commission est une des dispositions de la circulaire du 31 janvier 2017 relative à la mise en œuvre du parcours de sortie de la prostitution et d’insertion sociale et professionnelle, instauré par la loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées

Les autres dispositions étant l’agrément des associations chargées de l’élaboration et de la mise en œuvre du parcours de sortie de la prostitution, la formation et la sensibilisation des acteurs locaux amenés à connaître le cadre réglementaire de la prostitution, du proxénétisme et de la traite des humains aux fins d’exploitation sexuelle et enfin l’organisation d’un événement sur la thématique de la prostitution à l’occasion du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

23 novembre à Annecy, salle des Glières au conseil départemental : séminaire "traite des êtres humains, prostitution, exploitation par le travail : quelles frontières ?"

Allocution d’ouverture par le préfet Pierre LAMBERT puis présentation du contexte suisse (juridique et réalité du terrain) et du contexte français - la répression de la traite des humains en France, l’exploitation par le travail : un huis clos difficile à identifier, la mise à l’abri des victimes de traite sur le territoire français, la prostitution et la traite des humains en Haute-Savoie : le contexte local.


Pour en savoir plus, voir la rubrique 25 novembre

violences contre les femmes, la loi vous protège - appelez le 3919